Voyager au féminin

Voyage au féminin : la trousse de toilette écologique

Par 22 mars 2019 août 27th, 2019 Aucun commentaire
trousse de toilette

A force de voyager, je me suis questionnée sur les déchets qu’on laisse dans l’environnement et quand on voit que dans certains pays il n’y a pas de traitement des déchets ça force à réfléchir. Ainsi, j’ai voulu changer certaines (mauvaises) habitudes afin de faire un geste pour la planète. Dans cet article, je vous présente les articles qui ne quittent plus ma trousse de toilette lorsque je pars en voyage et qui me permettent d’être plus écologique (et en plus, je fais des économies sur le long terme !).

Temps de lecture estimé :  4 minutes

voyage en Inde

Hygiène du corps et du visage :

 

Le savon d’alep

 

En voyage, je me lave le corps et les cheveux avec mon savon d’alep. C’est un savon pur, à base d’huiles 100 % végétales, sans huile de palme et sans conservateur. Je le trouve doux et agréable, moins décapant que le savon de marseille. Personnellement, je lave aussi mon linge à la main et je fais ma vaisselle avec ce savon. Cela m’évite d’embarquer une bouteille de shampoing, de gel douche, un flacon de liquide vaisselle et du produit à lessive dans ma trousse de toilette !

La pierre d’alun

 

Pour le déodorant, j’utilise une pierre d’alun naturelle, utilisée depuis l’antiquité, elle dure très longtemps. Je la trouve vraiment très pratique. Pour l’utiliser, je la mouille légèrement et je l’applique sous les bras. En revanche, attention, veillez à la choisir exclusivement à base de potassium, sans hydroxyde d’aluminium surtout.

Et les règles, on en parle ?

trousse de toilette

La coupe menstruelle

 

Economique et écologique la coupe menstruelle commence à être connue des voyageuses.

C’est un réservoir en silicone qui se porte comme un tampon et qui permet de recueillir le flux menstruel sans odeur ni fuite. Elle se place simplement et il convient de la changer toutes les huit à douze heures pour des raisons évidentes d’hygiène. Pratique en voyage lors des longs trajets ou en trek elle est, à mon sens, indispensable. A chaque changement, il faut la vider, la rincer à l’eau, avant de la remettre simplement. Enfin, à chaque fin de cycle, il suffit de la faire bouillir ou de la laver à l’eau chaude et au savon en attendant le mois prochain ! Pour une trentaine d’euros, vous êtes tranquille une dizaine d’années !

Les serviettes lavables

 

Depuis de nombreuses années, je n’utilise plus de serviettes hygiéniques jetables. En plus de revenir chères, elles possèdent des produits chimiques très mauvais pour le corps et l’environnement. Cet article de Consoglobe sur la toxicité des produits intimes l’explique très bien et je vous conseille de le lire. A la place, j’utilise des serviettes lavables. Elles se lavent à la main ou en machine et le système de pression permet de ne rien salir en attendant de pouvoir la laver dans un lavabo. Elles sont parfaitement absorbantes et très pratiques. Et pour le côté girly il y a des motifs très sympas !

trousse de toilette

Santé et bien-être :

 

Le baume à lèvres

 

Appliqué en fine pellicule, le baume à lèvres est très utile pour protéger ces dernières du soleil ou des gerçures. Il existe des baumes biologiques à l’huile de macadamia et au beurre de karité.

Astuce bonus : dans un autre registre, le baume à lèvres est composé d’huile et de cire, il peut donc servir d’allume-feu.

Les huiles essentielles

 

Je pars toujours avec quelques huiles essentielles dans ma trousse à pharmacie. Elles sont devenues indispensables pour moi. Pour en savoir plus je vous invite à lire mon article à ce sujet : La trousse à pharmacie naturelle et idéale.

Les pastilles Micropur

 

Dans certains pays, il est déconseillé de boire l’eau du robinet. Afin de limiter l’achat de bouteilles en plastique ou si vous êtes en région reculée, ces pastilles sont indispensables. Seul inconvénient, le goût du chlore est fort et il est désagréable. De plus, il faut patienter de 30 minutes à deux heures pour que les microbes soient totalement supprimés. Je prends toujours une plaquette mais maintenant je préfère prendre une gourde avec filtre voir un mini filtre comme ceux-là : mini-filtre. Disons que les pastilles sont moins encombrantes et il peut, donc, être utile d’avoir toujours une plaquette sur soi.

 

Je vous ai dévoilé l’intimité de ma trousse de toilette dans cet article, mais je pense que vous adapterez au fur et à mesure en fonction de vos besoins et de vos préférences. Le mieux est de tester par vous-même !

Cet article vous a plu ? Aidez-moi en le partageant !

Exploratrice des temps modernes

Exploratrice des temps modernes

Je m’appelle Coline et je voyage en solitaire depuis plus de dix ans. Avide de découverte et inépuisable observatrice, passionnée de photographie et de littérature, j’ai décidé de partager mon expérience avec vous.

Laisser un commentaire