Non classéVoyager au féminin

Se faire un tatouage en voyage

Par 6 mars 2019 juin 17th, 2019 Aucun commentaire
tatouage en voyage

 

Se faire un tatouage en voyage est une question qui revient souvent. Surtout depuis que le tatouage est devenu presque banal. Alors, si ça peut être super de revenir avec un souvenir indélébile, cela peut faire peur puisque les normes ne sont pas forcément les mêmes qu’en France. Il ne s’agit pas de faire ça à l’aveuglette, un minimum de précautions s’impose.

Pour ma part, je me suis fait tatouer en Thaïlande, au Québec, au Mexique ou encore au Japon sans problèmes.  Dans cet article je vous livre mes conseils et ma réflexion sur les tatouages. J’espère que cela pourra vous apporter des réponses ou du moins vous interpeller !

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Le tatouage, un rite obligé

 

Je fais souvent le parallèle entre mon corps et un livre, entre un tatoueur et un écrivain. Pour moi, mes tatouages sont mon histoire intérieure, ma mémoire personnelle. D’ailleurs, quand on me pose la question, je réponds toujours “il s’agit de mon histoire”.

Imprimés à même la peau, les tatouages ont pour but de réveiller un corps qui a cessé de vivre. En effet, l’aiguille s’enfonce dans la chair, le picotement réveille un corps sans dignité, endormi, et cela permet un retour à soi. En fin de compte c’est une réappropriation de son corps, on réapprend à l’aimer, à le tolérer. C’est comme un rituel de passage pour se réapproprier son histoire.

En fait, la cicatrice créée par le tatouage pourrait faire écho à des évènements marquants, comme pour les transformer et les soigner. Cicatriser de ses blessures sans pour autant les oublier.

Enfin, pour écrire son histoire, certains utilisent l’encre et le papier, j’ai choisi l’encre et ma peau.

La symbolique du geste

 

Le tatouage n’est pas seulement un joli ornement mais c’est aussi un acte symbolique. D’ailleurs, par moment j’en oublie que je suis tatouée. En fait, même si le motif a son importance bien entendu, la démarche du geste est parfois plus importante pour moi. J’ai “besoin” de me faire tatouer, comme pour me rappeler ce corps que j’oublie par moment. Certaines fois il m’arrive de me faire tatouer sur un coup de tête, parfois non, cela dépend du moment. En revanche, je constate que je me fais faire un tatouage quand je ressens une pulsion de vie, quand je sens quelque chose en moi qui vibre et qui a besoin d’être posée quelque part. A jamais.

Ensuite, il y a la relation de confiance qui s’instaure avec le tatoueur. En effet, lui confier un bout de peau pour y inscrire un bout de soi ça n’est pas rien. C’est comme une relation intime en fin de compte. Apprendre à apprivoiser le tatoueur comme lui nous apprivoise pour comprendre notre souhait et y répondre. C’est quand même la base de tout tatouage tant qu’il est réfléchi un minimum ! Et il vaut mieux ne pas se tromper et bien se comprendre !

Ce que mes tatouages signifient pour moi

 

Quand on me demande ce que signifient mes tatouages, j’en parle comme un ensemble et non comme chaque pièce séparée.

Chaque motif est réfléchi, ils s’inspirent de mes voyages, mais ils s’inspirent avant tout de mon vécu que je sublime de façon à créer quelque chose de joli, de gai et c’est là que le fil rouge du voyage apparaît. Chaque motif que j’ai inscrit sur moi représente un élément de ma vie, des pays dans lesquels je me suis rendue. C’est une belle manière de garder une trace je trouve. D’ailleurs, on pourrait penser que le tatouage est un voyage à travers soi et qu’il y puise quelque chose à raconter. Et personnellement, j’ai choisi de n’en raconter que le positif.

Et se faire faire un tatouage en voyage

 

Se faire un tatouage en voyage n’est pas la même chose que de se faire tatouer chez soi. Si le geste peut être plus instantané, il ne faut pas en oublier les normes d’hygiène qui ne sont pas forcément les mêmes ailleurs.

 

1

J’ai tendance, pour le coup, à préférer les endroits touristiques, la clientèle étant exclusivement internationale, ils font, à mon sens, plus attention à l’hygiène. Pour avoir discuté avec un mexicain qui m’a tatoué c’est ce qui en est ressorti de notre discussion. Et, c’est un constat que j’ai pu faire moi même.
2

N’hésitez pas à visiter le salon et à poser toutes les questions que vous souhaitez.
3

Essayez, autant que vous le pouvez, de parler une langue en commun, l’anglais en général, ça vous évitera toute surprise une fois le tatouage fini…
4

Si vous êtes dans une destination ensoleillée, n’oubliez pas que le soleil est proscrit après le tatouage et pour un mois minimum. Je conseille donc de se faire tatouer en fin de séjour pour ne pas gâcher votre tatouage. Et par la suite il est préférable de protéger les tatouages de crème solaire pour le restant de votre vie ! Surtout si vous avez des tatouages en couleurs.
5

Pour les soins, alors là je ne vais pas vous aider, car j’ai une peau qui cicatrise très bien et je ne mets strictement rien, pas même de pommade après mon tatouage. Mais le tatoueur pourra vous indiquer un endroit où trouver une pommade antibactérienne, en pharmacie locale généralement voir en supérette comme au Mexique.
6

Pour le paiement, si en France un acompte est quasiment toujours obligatoire, en voyage ça n’est pas systématique. N’oubliez pas de décommander votre rendez-vous si vous changez d’avis. Pensez aux futurs clients!
tatouage en voyage
tatouage en voyage
tatouage en voyage

Mes adresses pour se faire un tatouage en voyage:

 

Je partage avec vous les adresses des endroits où je me suis fait faire un tatouage en voyage (celles dont je me rappelle).

Queen of Hearts Tattoo Studio

Calle Quinta Avenida 5

Col. Zazil – Ha

77720 Playa del Carmen, Quintana Roo

 

  • Au Québec en 2017

Studio Tattoo Shack

798 Rue Saint-Jean

Quebec City

 

  • Au Japon en 2016 (dans un quartier de Tokyo)

Heavyweight tattoo / Artemis Tattoo

nakano, kamitakada 3-23-3 yoshino diamond build, 102 , Japon

Vous voilà prêt pour vous faire faire un tatouage en voyage ! N’hésitez pas à me faire part de vos retours ou de vos expériences, cela m’intéresse ! Je trouve que chaque tatouage a une histoire propre qui est lié à la personne qui le porte et je trouve cela passionnant ! Cela m’arrive de regarder les motifs des autres et d’essayer d’y lire entre les lignes.

Cet article vous a plu ? Aidez-moi en le partageant !

Exploratrice des temps modernes

Exploratrice des temps modernes

Je m'appelle Coline et je voyage en solo depuis plus de dix ans. Sur ce blog, je vous livre mes conseils pour faire pareil !

Laisser un commentaire