Voyager au féminin

10 accessoires indispensables pour voyager

Par 22 février 2019 août 27th, 2019 Aucun commentaire
accessoires indispensables

Vous partez bientôt en voyage et vous ne savez pas comment trier vos affaires afin d’éviter le superflu ? Je vous rassure, j’étais pareil au début. Alors, dans cet article, j’ai regroupé les 10 accessoires indispensables lorsque l’on part en voyage et je vous explique pourquoi selon moi ils sont importants.

Temps de lecture estimé : 4 -5 minutes

10 accessoires indispensables en voyage

 

Une liseuse électronique

Pour charger vos guides de voyage mais aussi des romans, la liseuse électronique est un accessoire indispensable. J’étais moyennement convaincue au début mais je dois dire que c’est une belle invention. Je lis beaucoup et j’aime l’odeur du papier, sentir les pages d’un livre dans mes mains alors au début j’étais vraiment réticente à lire de cette manière là. Mais, après quelques années d’hésitation j’ai opté pour ce livre électronique et j’ai tout de suite adhéré. Un vrai bonheur de pouvoir emporter autant de livres que l’on souhaite sans devoir trier et pour seulement 400 grammes (un livre classique pèse environ 350 grammes). Si vous êtes hésitant, croyez-moi, c’est vraiment pratique. Votre dos vous remerciera ! (Cela ne vous empêche pas de continuer à lire des livres papier chez vous !)

Et si vraiment lire sur un engin électronique vous rebute il y a toujours la possibilité de lire des livres papier et de l’échanger une fois fini. Dans les hôtels à petit budget il y a souvent quelques ouvrages à échanger. L’inconvénient c’est que vous n’aurez pas forcément quelque chose qui vous tente mais cela vous permettra de sortir de votre zone de confort littéraire ! Et puis entre nous ça donne une nouvelle vie aux livres.

L’Huile Essentielle de menthe poivrée

Je ne pars jamais sans mon petit flacon d’huile essentielle de menthe poivrée. Parfaite pour les migraines, elle est utile, également, pour le mal de transport, les nausées ou encore les démangeaisons. Revigorante pour le corps et l’esprit, elle est indispensable ! Quand j’ai un petit coup de mou je renifle mon flacon et ça m’aide à retrouver un peu d’énergie. J’ai écrit un article plus complémentaire sur les huiles essentielles : La trousse à pharmacie naturelle et idéale.

Des Pochettes de compression

Lorsque l’on voyage avec un sac à dos, mais c’est aussi valable pour les valises, il est courant de voir un bazar qui s’accumule et de ne plus savoir où est tel objet. Au bout de quelques semaines ça devient assez barbant ! Alors, en plus de vous faire gagner de la place, les pochettes de compression vous permettent d’avoir un sac bien organisé. Je vous conseille d’en prendre de couleurs différentes, comme ça, d’un coup d’oeil, vous saurez où est quoi ! C’est vraiment un accessoire indispensable à prendre à chaque fois que ça soit pour un court ou long séjour !

Un foulard qui sert à tout

Autre accessoire indispensable, le foulard / serviette / chèche / sac à main … Plus qu’un simple foulard, il peut servir de serviette de plage, de protection sur les matelas crasseux de certains hôtels mais aussi de chèche ou de paréo. Et en faisant des noeud on peut s’en servir comme sac à main. Par expérience, il m’a bien servi en Inde, lorsque je souhaitais passer un peu plus inaperçue (Ce n’est pas magique hein ! mais ça permet de se sentir en confiance). Au Mexique, je m’en suis servi comme serviette de plage. Bref, soyez créatif ! D’ailleurs maintenant je les achète directement dans le pays que je visite pour une bouchée de pain. en plus d’être utile c’est un joli souvenir à rapporter de voyage (ou à offrir ! ).

Une lampe frontale

Très utile lorsqu’on voyage dans des endroits où l’électricité est instable. Au Népal ou en Inde, il n’est pas rare que l’électricité se coupe à n’importe quel moment, la lampe frontale vous évitera de vous retrouver dans le noir. Je m’en sers aussi lorsque je dors à l’auberge de jeunesse et que je dois aller aux toilettes la nuit, ça m’évite d’allumer la lumière de la chambre et de réveiller mes voisins de dortoirs. Et sinon, elle m’a sauvé plusieurs fois, lorsque je rentrais d’une journée à vélo et qu’il faisait nuit, (il est rare que je sois dehors la nuit, mais le soleil peut se coucher tôt à certains endroits), en général je la glisse dans mon sac et je m’en sers comme phare. Enfin, lors de mon dernier voyage à vélo, ça m’était très pratique en bivouac.

Une cuillère

Personnellement j’aime bien emporter ma cuillère pliable en titane lorsque je voyage. Elle est très légère et m’est bien utile. C’est un peu mon doudou. Je vous rassure, je ne la sors pas quand je vais manger dans les buis buis ou dans la rue, mais cela m’arrive de l’utiliser quand je mange dans ma chambre d’hôtel ou à l’auberge. Pour moi, elle fait partie des accessoires indispensables à emporter. Cela évite d’être en galère lorsque l’on s’achète à manger au supermarché du coin et que l’on souhaite pique niquer par exemple. Même en France j’en ai une dans mon sac …

Un drap de soie

Autre élément indispensable pour dormir sans se soucier de devoir toucher les draps sales des hôtels. Très léger et il ne prend pas de place. Personnellement, je ne pars jamais sans mon sac à viande. Après ma douche du soir, je me glisse dans MON drap propre et je peux dormir sereinement même si le matelas est douteux. Je préfère la soie au coton, certes le prix est plus élevé mais la soie est plus légère et plus facile à sécher, un bon compromis ! Par contre mon drap en soie s’est usé plus vite que celui en coton (pour la même durée d’utilisation) je pense que la soie est plus fragile.

Un cadenas à code

Très utile pour éviter les vols, un cadenas à code est l’accessoire indispensable lorsque l’on dort en auberge de jeunesse. Il sert aussi à fermer le sac à dos lors des déplacements en train ou bus. Pourquoi à code ? Tout simplement parce-qu’avec un cadenas à clef vous pouvez facilement perdre cette dernière et il ne vous restera plus qu’à trouver une pince pour casser le cadenas. Je prends toujours un modèle TSA qui est indispensable pour visiter les Etats-Unis.

Une gourde à filtre

Pour limiter l’utilisation de bouteilles en plastique je vous suggère d’emporter une gourde avec filtre. En filtrant l’eau il n’y a aucun problème pour boire au robinet dans les pays en développement. Elle est aussi très utile à l’aéroport où les bouteilles d’eau sont interdites. Vous pouvez remplir votre gourde après le passage des portiques et cela coûte moins cher qu’en duty free et c’est plus écologique par la même occasion. Quand je n’ai pas ma gourde à filtre je prends une gourde classique avec des pastilles de désinfection pour l’eau type Micropur. L’inconvénient c’est le goût du chlore et le fait qu’il faille attendre entre 30 minutes à deux heures pour boire.

Une paire de boule quies

Je crois que c’est LE truc que je ne veux absolument pas oublier quand je prépare mon sac. Je ne pars jamais sans mes boules quies. Très sensible au bruit déjà chez moi, en voyage je ne compte pas le nombre de nuits que j’ai passé sans dormir gênée par les ronflements des voisins. Alors, après plusieurs nuits blanches, j’ai investi (bon il ne s’agit que de quelques euros !) dans des boules quies et maintenant je peux dormir sur mes deux oreilles même dans les bus et les trains ! C’est le moins cher des accessoires indispensables à prendre avec vous mais à ne pas négliger !

accessoires indispensables

Accessoires non indispensables voir inutiles

 

Si vous avez lu d’autres conseils sur Internet, vous remarquerez que je n’ai pas conseillé deux accessoires que je ne considère pas comme indispensable, voir inutile pour ma part.

La pochette secrète

En effet, je l’ai utilisé au début mais je n’ai jamais été convaincue, premièrement, avec la transpiration c’est vite désagréable, ensuite c’est franchement pas pratique de devoir se cacher pour sortir son argent en douce et enfin, c’est une technique qui est connue des potentiels agresseurs. Je ne suis donc pas certaine de son efficacité. Si vous avez un avis contraire cela m’intéresse d’en savoir plus ! Personnellement je ne m’en sers plus du tout. Je répartie mon argent et je ne prends que la monnaie du jour sur moi.

La moustiquaire

Je n’ai jamais adhéré, je prends un spray anti-moustiques pour région tropicale et en général il y a déjà une moustiquaire dans les hôtels où je me rends. Même dans la plupart des hôtels à petits budgets il y a des moustiquaires aux fenêtres ou sur les lits. Je ne juge donc pas utile de s’encombrer en plus. Petit conseil, lorsque vous choisissez une chambre d’hôtel, veillez à ce que la moustiquaire ne soit pas trouée !

Voilà, vous savez tout sur mes 10 accessoires indispensables en voyage ! Et vous ? Quels sont les vôtres ?

Cet article vous a plu ? Aidez-moi en le partageant !

Exploratrice des temps modernes

Exploratrice des temps modernes

Je m’appelle Coline et je voyage en solitaire depuis plus de dix ans. Avide de découverte et inépuisable observatrice, passionnée de photographie et de littérature, j’ai décidé de partager mon expérience avec vous.

Laisser un commentaire